Qui sommes-nous

Le Réseau des Femmes Africaines Leaders pour la Santé de la Reproduction et la Planification Familiale (AWLN) est un collectif de 35 femmes Africaines leaders provenant de 15 pays Africains. L’AWLN accompagne les efforts des femmes Africaines visant à promouvoir la santé de reproduction et l’accès à la planification familiale en général.

Le Réseau cherche à mobiliser un plus grand appui du public ainsi qu’un engagement politique massif pour faire de la santé de la reproduction et la planification familiale des composantes à part entière des objectifs élargis de développement durable.

L’AWLN est caractérisé par la diversité de ses membres constitués des femmes ayant l’expertise et le savoir dans des domaines variés à savoir ; la politique, les droits civils, la littérature et la culture populaire. Ces membres ont été des partisanes actives du changement à l’échelle régionale comme internationale, et ont travaillé sur des questions sensibles telles que les droits des femmes, la santé de la reproduction, la justice sociale et le développement.

 

Buts & Objectifs  

Le but principal de l’AWLN est de renforcer les initiatives mondiales de plaidoyer en matière de la santé de reproduction et la planification familiale, tout en portant au premier plan les voix et les perspectives des femmes Africaines.

A travers ce but, le Réseau cherche à s’assurer que les besoins, les expériences et les aspirations des femmes Africaines soient pris en compte dans la prise de décision, les arènes politiques et législatives et le développement de services. L’inclusion des perspectives associées à cette composante clée permettra d’assurer de façon significative l’efficacité et l’effectivité des stratégies mondiales de plaidoyer.

L’AWLN s’est fixé 3 Principaux Objectifs de Plaidoyer.

Il s’agit de :

  • Appuyer le repositionnement de la santé de reproduction et la planification familiale en tant que composantes clés de la santé maternelle.
  • Amener les états à augmenter la ligne budgétaire nationale allouée à la santé de reproduction et la planification familiale.
  • Plaider pour la promotion des bonnes pratiques en matière de prestation des services dans le domaine de la santé de reproduction conformément au Plan d’Action de Maputo.

Outre ces objectifs, l’AWLN devra œuvrer pour renforcer les capacités de ses membres, à travers leur participation aux réunions et création de  partenariats et coalitions stratégiques afin de maximiser les opportunités de plaidoyer.

Principes et Valeurs de l’AWLN

L’AWLN reconnaît l’accès à l’ensemble des services de santé de reproduction et de planification familiale comme les droits humains fondamentaux.

Le Réseau est fortement convaincu que les femmes Africaines ont un rôle capital à jouer par rapport à la résolution des problèmes défis liés au fort taux de mortalités maternelle et infantile, et de faible expérience de vie sur le continent. Ce faisant, les femmes Africaines devront être considérées comme des partenaires égaux dans la réalisation des initiatives en vue de résoudre ces problèmes. Afin de s’assurer que cet aspect transparaisse dans ses propres initiatives, l’AWLN opèrera sur la base des principes et valeurs ci-après :

  • Respect et promotion de l’intégrité, de l’autonomie et du choix corporels des femmes dans tous les aspects de la prestation de service et du développement des initiatives de politique, de plaidoyer et de législation. Il s’agit du respect des droits des femmes de faire des choix éclairés et indépendants sur la maternité, le nombre d’enfants désirés et l’utilisation des contraceptifs.
  • Engagement en faveur de la promotion du leadership des femmes Africaines à tous les niveaux de prise de décision.
  • Appui aux diverses initiatives entreprises par les femmes Africaines sur les questions liées à la santé de reproduction et la planification familiale.

En outre, l’AWLN développera des partenariats visant à promouvoir une culture d’apprentissage mutuel, de mentoring par les pairs et d’interaction inter générationnelle.

L’AWLN fait partie de l’Initiative pour la Promotion de la Planification Familiale (AFP) qui est appuyée par la Fondation Bill et Mellinda Gates ainsi que la Fondation David et Lucille Packard et coordonnée par l’Ecole de Médecine Publique John Hopkins.